AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Constanta Danest [Terminé ( je crois...)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Constanta Danest

avatar



Messages : 31
Date d'inscription : 20/07/2012

MessageSujet: Constanta Danest [Terminé ( je crois...)]   Ven 20 Juil - 21:20


Constanta Danest





    Carte d'identité

    ♦Nom: Danest
    ♦Prénom(s): Constanta
    ♦Surnom(s): Cel Sfânt {La Sainte}
    ♦Âge: 25 ans
    ♦Groupe: Famille Danest
    ♦Lieu de résidence: Bacau
    ♦Métier: Chapelière


    More

    ♦Avis politique: Pour la paix et la reconversion de la population

    ♦Spécificité(s): Très pieuse, on l'appelle la Sainte car il paraîtrait qu'elle est étrangère à tout pêché.

    ♦Infecté ? Non



About Me

♦Physique♦

Pur semble le mot qui convient le mieux au physique de Constanta. Quiconque l'aperçoit, reste bouche bée face à l'aura qu'elle dégage. Elle est belle, c'est incontestable, mais elle à ce petit plus qui inspire le respect et l'adoration, ce don de Dieu qui fait d'elle LA personne à idolâtrer. Tout comme on s’agenouille devant la Sainte Marie pour prier ses bienfaits et sa protection, on n’a qu’une seule envie, que Constata nous ouvre elle aussi ses bras pour nous chérir en son sein.

Ses longs cheveux d’un blond doré surmontés d’une frange, ondulent et encadrent tout son être tel un halo de lumière sacrée. Ils tombent bas sur ses reins, elle ne les attache jamais. Son visage possède des traits fins et l’on remarque aisément ses grands yeux, ornés de longs cils, d’un bleu tirant très souvent sur le mauve. Cette couleur si particulière, ajoute encore du mystique à son apparence générale. Sa bouche chaste est presque quelconque, ni trop pulpeuse, ni trop fine, mais la moue qu’elle affiche donne la sensation qu’elle est triste en permanence ou bien figée dans un autre univers, un autre ciel. Elle ne sourit jamais, gardant ce visage scellé sous très peu d’émotions puisque tout péché lui est interdit.
Sa peau est pâle et blanche, comme si le soleil lui-même n’osait pas la toucher de ses rayons brûlants. Elle n’est marquée d’aucune cicatrice, ni même d’un seul grain de beauté. Sa peau est diaphane et lisse sans aucune impureté. Petite de taille, elle parait fragile et prête à se briser au moindre contact trop rude. Son ossature est fine et peu solide, mais elle possède malgré tout, les formes qu’il convient à la gent féminine. Sa voix est douce et un tout petit peu caverneuse, comme venant de loin. Elle ne parle jamais fort et ne cri jamais, préférant sceller ses lèvres pieuses dans le mutisme.

Ses mouvements sont lents, comme flottant dans une sorte de sensualité inexprimée. Cet effet est accentué par les vêtements qu’elle porte. Si elle à été entièrement couverte de la tête aux pieds au couvent, elle porte désormais des robes somptueuses, mais simples, pour la plupart agrémentées de dentelle fine et de rubans de satin. Lorsqu’elle sort du château, elle porte en plus un long voile blanc afin de protéger son visage et ses cheveux de l’impureté du monde ainsi qu’une paire de gant de la même couleur.

♦Caractère♦

On définit habituellement la vertu comme un « habitus de la volonté, acquis par répétition des actes, et qui habilite l'homme à agir bien ».
Cette définition vaut pour les vertus morales, telles que la charité et la chasteté qui sont des valeurs incitant à bien agir dans un environnement donné, mais aussi pour les vertus intellectuelles telles que l’intelligence, la sagesse, l’humilité et l’art.
En tant que véritable pieuse, et considérée par beaucoup comme réincarnation de la Vierge Marie, Constanta possède ces vertus.

« Sans la charité, je ne suis rien… » par Saint Paul.
Gentille et douce par nature, elle à rapidement appris à faire don de sa personne pour le bien de son prochain, par amour de ce dernier et de Dieu lui-même.

« Certains ont voulu me tromper selon la chair, mais on ne trompe pas l'Esprit, qui vient de Dieu » par Saint Ignace.
Constanta s’est toujours refusée à tout contact de la chair. A 25 ans, elle est toujours vierge et n’offrira ce fruit sacré qu’à celui qui se montrera digne, d’un amour sans mensonge et dépourvu d’arrière pensée incestueuse. Aussi, elle ignore ce qu’est le contact d’une main virile sur son corps, d’une bouche abrupte et d’une langue audacieuse. Si elle était intransigeante sur cette vertu il y a encore quelques années, elle commence à se poser des questions concernant tout ceci. Autrefois, elle a refusé un mariage, jugeant l’autre indigne de cette passion qu’est le mariage, mais aujourd’hui, elle songe que peut-être, elle aurait pu connaître d’autres joies et une nouvelle façon d’approcher Dieu et le ciel, sans pour autant s’enfoncer dans la débauche.
Avec les soucis de guerre et de maladie actuels, on peut prier pour les âmes et vivre dans la passion chaque jour pour le salut de la sienne.

" Un autre trait important est l'accent mis sur la douceur, la patience, la bienveillance et l'humilité dans les rapports avec autrui. Supporter en toute humilité les injures et l'injustice et ne pas répondre au mal par le mal, mais tâcher de se concilier les hommes par la douceur et le bien qu'on leur fait. » par Nicolas Arséniev.
Ses nombreuses années au couvent, ont permis à Constanta d’acquérir cette vertu. Plus elle se voit petite en rapport à Dieu, plus elle se voit pêcheuse, et peut donc passer des heures entières méditant dans la prière. En dehors du côté spirituel, on peut alors rapidement se rendre compte que son esprit est fort. Elle n’est pas du genre à se laisser abattre. L’humilité lui apporte une vraie force de caractère et une volonté de fer face aux injustices de ce monde.

Constanta est également imprégnée des vertus d’Art et d’intelligence. L’art lui à permis de développer le métier de chapelière. Certains clients viennent de loin pour acheter ses chapeaux. Certains par goût, d’autres par curiosité à l’égard de cette Dame Sainte s’imaginant très certainement que ces accessoires sont bénis et portent bonheur. Elle garde tout l’argent de ses travaux pour un projet d’hospice, afin de guérir les maux des pauvres pestiférés.
L’intelligence lui apporte la prudence, il n’est pas facile de la tromper et tous ceux qui ont essayé n’ont récolté que son dédain et son mépris.


♦Histoire♦

Les portes s’ouvrirent à la volée, inondant d’un seul coup le narthex d’une lumière mordorée aveuglante. Le bout de sa cape effleurait ses bottines à chacun de ses pas rapides. Saccadée, sa respiration devenait presque haletante tant elle avait couru pour arriver jusqu’ici. Sans prendre la peine de refermer les lourdes portes de bois, elle se dirigea du côté des collatéraux, jusqu’à atteindre l’extrémité gauche du transept. Alors, elle laissa glisser sa longue cape bleu nuit sur le sol et s’agenouilla sur le prie-Dieu, les mains jointes, la bouche scellée. Les yeux implorèrent quelques instants, l’icône qui l’a regardait. La Sainte Vierge lui ouvrait les bras, dans un pardon qu’elle pouvait se donner elle-même, sous réserve de l’acceptation de son tout puissant.

Deux larmes roulèrent sur ses joues pâles, avant de s’écraser sur le sol de pierre. Elle battit des paupières, comme pour souffler l’eau salée de ses iris violet et ferma les yeux, le front appuyé contre ses mains. La position était inconfortable. Bientôt, elle sentirait la douleur dans son dos, dans ses genoux, mais elle le méritait.
Alors seulement, elle ouvrit son cœur.

« Pardonnez- moi mon père, parce que j’ai pêché. Pardonnez mon impudence, pardonnez mes pensées impures et indignes de votre amour. Je suis prête à supporter n’importe qu’elle punition afin d’être pardonnée. J’expierais mes fautes avec courage et sagesse. "

Elle soupira.

"Tout était si facile avant, bien plus facile. Ces pensées…elles commencent à m’obséder et j’en arrive à me questionner sur mes choix, sur ma volonté de vous suivre à travers les champs et les vallées, vous, mon berger. Rendez-moi espoir, guérissez-moi de ses maux horribles qui me font éprouver tant de chaleur alors que je ne cherche qu’à rester vide.

Aidez-moi je vous en prie. Pardonnez-moi. Lorsqu’il m’a regardé ainsi, je n’ai pu m’empêcher de penser à ses mains découvrant chaque partie de mon corps, se faisant plus caressantes, plus pressantes. Je n’ai souhaité alors que sentir le goût de ses lèvres à travers ma langue, de sentir l’odeur de sa bouche et je me suis embrasée. Juste un regard…c’est de pire en pire. Suis-je malade ? Infectée peut-être ? Je n’en sais rien mais je veux guérir de ses maux et vite.

A qui puis-je me livrer ainsi et espérer le pardon ? Mon père? Non…il ne comprendrait pas et puis, il est trop préoccupé par cette guerre qu’il mène en votre nom. Mon frère, ma sœur…n’ont pas cette foi en vous. Je suppose qu’ils restent dévastés par le départ de maman. Mais que faire ? Nous n’y pouvons rien. Notre vengeance n’a abouti à rien. A rien du tout. Peut-être était-ce juste écrit ? Je me suis tournée vers vous et vous m’avez aidé à surmonter cette épreuve, et aujourd’hui, j’ai à nouveau besoin de votre lumière.

Elle me manque terriblement parfois. Maman. Elle seule aurait su me consoler et m’aider à comprendre ce qu’il m’arrive. Sa douceur, sa gentillesse m’aurait accompagné dans mes réflexions. Pourquoi suis-je si tentée par la chair ces derniers temps ? C’est à n’y rien comprendre. J’ai refusé le mariage pour vous rester fidèle et pourtant, une part de moi cherche à vous échapper, à vous mentir.

Je veux être libérée de ces pensées horribles. Comment puis-je seulement oser nourrir de tels sentiments pour un parfait inconnu. Ce ne sont que sentiments du Diable. Je me sens possédée. Mon père n’y voit qu’une singularité de plus dans mon comportement, mais je sais qu’il s’inquiète. Père s’est toujours inquiété, pour nous trois. Nous ne parlons pas alors même que nous vivons ensemble. Il lui semble douloureux de me regarder en face. Peut-être que je ressemble bien trop à ma mère à travers ses yeux. Quand à ma petite sœur, elle semble préférer l’acier à la prière. Je pense qu’elle suivra les traces de mon père dans la guerre mais pour des raisons qui me sont aujourd’hui encore inconnues. Mon frère ? Ah, nous n’avons rien en commun. A tel point que par moment, si ce n’était de par le physique, je pourrais jurer que nous ne sommes pas de la même famille. Après le décès de maman, je n’ai pu m’occuper d’eux.
Quand j’y pense…ma charité et mon amour, étaient plus souvent destinés aux nécessiteux plutôt qu’à ma propre famille. C’est la preuve, que ma vie tout entière vous est dévouée. Elle le sera toujours.

J’ai peur…peur de ne plus supporter tout ceci et d’en finir avec ma vie mortelle. Mais je sais ce qui m’attend si je cède, et je ne puis non plus le permettre. Cette impasse me rend folle. Est-ce cela qui m’attend ? La folie ? Je pense ne pas en être loin. "

Dieu est amour, Dieu est lumière. A travers les ombres et le pêché, je vous trouverais.
Lorsqu’elle rouvrit les yeux, elle se rendit compte qu’elle n’était plus seule. Quelques mètres plus loin, Laoita la regardait. Sur son visage on pouvait lire une certaine tristesse. C’est alors qu’il décroisa les bras et qu’il tendit une main vers sa fille aînée.

- Rentrons mon enfant, dit-il simplement et avec douceur.

Constanta eut à nouveau cinq ans. Elle se leva, s’avança vers ce père si droit, si sombre, dans lequel elle ne voyait que lumière. Leurs paumes se touchèrent, et les lèvres pieuses de la jeune femme se posèrent sur la peau tout aussi pâle que la sienne. Ensemble, ils quittèrent l’enceinte de la Cathédrale, figures sombres inondées de lumière divine.



♦Vous♦


Comment avez vous trouvé le forum ? Top serv.
Votre activité ? Régulière
Quelque chose à ajouter ? oui! des questions en pm pour the death ou Vlad?



Dernière édition par Constanta Danest le Lun 23 Juil - 20:27, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corneliu Dracul

avatar



Messages : 151
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Constanta Danest [Terminé ( je crois...)]   Ven 20 Juil - 22:47

Ça c'est parce que tu as dû toucher au code, effacer un truc en trop ou oublié de copier coller quelque chose. Il suffit juste de copier coller le code source à la fin du model de fiche et à remplir.

Sinon The Death c'est le compte admin pour le staff et Vlad est en vacances. Alors si tu as les moindres questions, tu peux me les poser.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constanta Danest

avatar



Messages : 31
Date d'inscription : 20/07/2012

MessageSujet: Re: Constanta Danest [Terminé ( je crois...)]   Sam 21 Juil - 6:05

mp envoyé Wink
merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constanta Danest

avatar



Messages : 31
Date d'inscription : 20/07/2012

MessageSujet: Re: Constanta Danest [Terminé ( je crois...)]   Lun 23 Juil - 19:49

je crois que j'ai fini.
Désolée, je ne suis pas douée pour les fiches, enfin je vois ça juste comme une obligation plus qu'un plaisir.

Je ferais des modifs si besoin, alors n'hésitez pas à me le dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corneliu Dracul

avatar



Messages : 151
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Constanta Danest [Terminé ( je crois...)]   Lun 23 Juil - 22:45

J'ai tout lu (ah bon ? Suspect ) et j'aime bien ta façon d'écrire.
Bien que ta fiche sois courte, elle est claire et concise et reflète bien le caractère et les appréhensions de la jeune femme.

Donc, pour moi tout est bon et j'ai hâte de te voir développer le personnage en rp. Tu es donc validé et bon jeu parmi les fous nous ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constanta Danest

avatar



Messages : 31
Date d'inscription : 20/07/2012

MessageSujet: Re: Constanta Danest [Terminé ( je crois...)]   Mar 24 Juil - 4:54

Merci Very Happy
Et merci aussi à ceux qui m'ont fait un bon accueil hier soir !
( ils reconnaîtrons je pense)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Constanta Danest [Terminé ( je crois...)]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Constanta Danest [Terminé ( je crois...)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» terminé. je crois que je ne t'aime plus (flashback) ▽ devrilli
» Fuki (terminé... je crois)
» Aiden Owen ⌈Terminé, je crois.⌋
» " Non je ne crois plus en rien, c'est une histoire de destin." { fiche terminée} (me revoilà ♥)
» Reshiram l'ange céleste :P Je m'y crois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Romania ::  :: Présentation :: Validées-