AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vivid~ The rebel's queen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vivid

avatar



Messages : 29
Date d'inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Vivid~ The rebel's queen   Mer 28 Déc - 10:02


Vivid



Crédits: Hetalia - Prussia (female version)


    Carte d'identité

    ♦ Nom: //
    ♦ Prénom: Vivid
    ♦ Surnom(s): Vivi, V.
    ♦ Âge: 25 ans
    ♦ Groupe: Révolutionnaire
    ♦ Lieu de résidence: Territoire des Dracul
    ♦ Métier: Acrobate


    More

    ♦ Avis politique: Pour un gouvernement dirigé par le peuple. Révolutionnaire donc.

    ♦ Spécificité(s): Servi un temps les Dracul et s'est désormais retournée contre eux.

    ♦ Infectée? Nope.



About Me




♦ Physique ♦

Vivid a beau être une artiste de cirque doublée d'une grande révolutionnaire, elle n'en demeure pas moins une femme et cela personne n'en douterait une seule seconde. Elle fait souvent grande impression. Elle ne se laisserait pas marcher dessus par un homme une seule seconde et la majorité ne s'y risqueraient pas. Elle est assez grande et bien faite, elle ne ressemble pas du tout à ces minettes que l'on peut voir chez les Danest ou encore les Dracul. Vivid est une femme très mature pour ses 25 ans et cela se voit physiquement. Son visage sans être trop dur est celui d'une femme déterminée. Ses yeux brillent d'un éclat vif, ses traits sont fins sans être trop doux et enfin une cicatrice orne sa joue droite, indiquant à quiconque croiserait son chemin qu'il vaut mieux ne pas l'énerver car elle se bat facilement. La jeune femme en impose également par sa longue chevelure, à la fois indomptable et pourtant maîtrisée, et ses formes. Effectivement, Vivid est plutôt séduisante et sait faire usage de son charme. Ses tenues habituelles ne sont pas provocantes mais sont tout de même assez tape-à-l'oeil. Son apparence est très soignée et dénote d'une grande maîtrise de soi-même. La jeune femme est également une adepte des chaussures à talons car elle déteste être plus petite qu'un homme, elle a donc tendance à exagérer sa taille.

En ce qui concerne l'impression que donne Vivid en la regardant : elle impose le respect. Elle fait très sure d'elle, on a l'impression d'une tigresse qui dort et qu'on aurait pas envie de réveiller. En général la jeune femme se fait discrète mais lorsqu'elle s'adresse à la rébellion, à ses collègues ou à de francs ennemis elle adopte toujours cette attitude sure d'elle, qui fait forte impression. Cela se ressent dans ses mimiques, ses postures et son langage. Des phrases posées et très précises, rien d'inutile. Peu d'expressivité dans son visage, un léger sourire ou rire au mieux, une expression très professionnelle tout le temps. Et enfin des postures bien stables et sures.


♦ Caractère ♦

Avant tout Vivid est quelqu'un de discret, elle a beau être fougueuse quand il s'agit de se battre ou d'affirmer ses idées, elle reste très calme et réservée le reste du temps. Elle se garde bien de donner des détails sur sa vie, de confier ses sentiments ou ses peurs et plus encore de parler de son passé. La jeune femme ne cherche pas à entretenir un mystère, elle part simplement du principe que moins les gens autour en savent, plus elle est à l'abri. A partir de ce principe, la jeune femme a très peu d'amis proches, elle accorde difficilement sa confiance et quand elle le fait cela reste toujours dans un cadre professionnel. Elle a appris à ne plus se fier trop facilement aux gens dans cette ère de trahison. Ainsi même Martyrio, qu'elle côtoie depuis un certain temps n'est pas un ami dans son esprit mais simplement un allié sur le plan politique. Elle ne lui laisserait pas sa vie.

La jeune femme est également rusée, un peu arriviste et très sournoise. Elle a depuis très longtemps hérité de ces traits et ne s'en est jamais défait car ce sont ces même traits qui lui ont permis de survivre jusqu'ici, dans cette dangereuse atmosphère. Ayant été espionne et assassine pour le compte des Dracul pendant un certain temps, elle est également connue pour être silencieuse et rapide. Elle n'a aucun mal à épier les gens et leurs conversations. Ses sens sont d'ailleurs très aiguisés. Depuis qu'elle est entrée dans la rébellion, ses qualités de stratège se sont développées, Vivid est devenue plus à même de monter de grands plans, elle s'est découvert des qualités de maître lorsqu'il s'agit de diriger de petits groupes de rebelles dans l'ombre.

Elle fait également une remarquable artiste de cirque dans le rôle d'acrobate. Sa force réside moins dans la force brute que dans la rapidité et la discrétion.

♦ Histoire ♦

Vivid est la fille d'une prostituée roumaine et d'un inconnu au bataillon. Elle ne put malheureusement pas être élevée par sa mère. Nicusor, son grand-père s'occupa d'elle. Sa mère elle la mit au monde et l'oublia pour toujours, bien trop occupée par ses clients. Vivid vécut donc avec son grand-père qui s'occupait d'une forge. Elle ne fut pas élevé dans un berceau d'amour ou de luxe mais simplement dans la réalité et un confort respectable pour l'époque. Son grand-père était quelqu'un de dur, un peu bourru il parlait peu sauf pour instaurer des règles ou donner des explications. Cependant c'était quelqu'un de respectable et qui faisait bien son travail. Très tôt il chargea Vivid des livraisons de ses produits ou de transmission de message. La petite appris alors à être discrète pour qu'il ne lui arrive rien mais efficace. Elle appris également à se rendre utile dans la forge, à manier des armes et surtout à se faire une place dans un monde d'hommes.
On lui donna quelques explications sur ses parents mais la petite ne ressentit jamais le besoin de rencontrer sa génitrice ou de rechercher son père. Pour elle, ils étaient deux inconnus et rien de plus. Elle n'avait pas le temps de se poser des questions métaphysiques sur l'origine de son existence et se contentait de tenter de survivre.


Jusqu'à ses quatorze ans, Vivid vécut la même vie monotone, elle s'occupait des commandes, les notait, s'assurait qu'elles étaient réalisées et les livrait. Parfois elle aidait également à la forge. Sa rapidité et sa facilité à coordonner plusieurs tâches la rendait très appréciée par les clients et les personnes travaillant avec son grand-père à la forge. Sa vie offrait peu de perspectives mais la situation lui convenait, vivre et mourir dans ce village en reprenant la forge, éventuellement se marier au poissonnier ou au boucher du village, soit. Vivid ne rêvait ni de romance ni d'aventure, tant qu'elle avait un peu de temps pour elle et cette petite liberté, la vie lui convenait.
Néanmoins un jour alors que Vivid était en course, la forge de son grand-père fut attaquée par des brigands et le pauvre homme fut gravement blessée. Les brigands volèrent la plupart de matériaux précieux et utiles à la forge ainsi que quelques grosses commandes qui auraient pu rapporter au vieil homme. A partir de ce moment-là, la vie pour Vivid bascula totalement, elle commença dans un premier temps par essayer de s'occuper elle-même de son grand-père mais elle s'aperçut rapidement qu'elle n'avait pas les compétences nécessaires car l'état de ce dernier ne s'améliorait pas. Vivid décida alors demander de l'aide au village. La demoiselle n'avait jamais été naïve, elle savait qu'on n'obtenait en général rien sans mais elle gardait l'espoir qu'en situation de vie ou de mort elle pouvait quand même trouver une âme compatissante. Ce ne fut pas le cas. Personne ne voulut l'aider. Le médecin du village refusait d'effectuer une consultation gratuitement, le boulanger ne consentit pas à lui donner du pain afin qu'elle puisse se sustenter en attendant la reprise de la forge. Lorsque Vivid eut fait le tour du village et revint sans rien chez elle, elle savait ce qui l'attendait. Elle n'avait plus le choix si elle voulait s'en sortir. Elle ne pouvait pas reprendre la forge toute seule et elle ne pouvait continuer d’espérer de l'aide, cela ne viendrait pas. Vivid sut alors que les seules choses qu'elle pouvait mettre à profit étaient sa discrétion et son adresse. Elle devrait désormais voler pour survivre. La jeune fille de seulement quatorze ans se transforma alors en pickpocket avertie. Elle se mit à faire les poches des différents passants au village, discrètement elle chipait une montre, de l'argent, le plus possible sans en faire trop. Elle put rapidement acheter de quoi se nourrir et économisait afin de payer le docteur pour son grand-père qui lui continuait d'agoniser à la forge. Tout aurait pu bien se passer pour la demoiselle, malheureusement ce ne fut pas le cas.


A force de faire les poches aux gens, elle tomba sur plus vif qu'elle. Elle ne savait pas à qui elle s'attaquait, et peut-être était ce le stress de s'attaquer à une proie qui semblait si fortunée mais Vivid ne réussit pas à faire les poches de Vincent Dracul. Celui-ci rattrapa la petite fille dès qu'il se sentit une once plus léger. Il saisit Vivid par le poignet.

« Alors ma petite, à qui crois-tu donc t'en prendre? »

La pauvre n'en avait absolument aucune idée et ne savait pas quoi répondre. Le prince la secoua de nouveau puis la balança à terre. Vivid resta à terre complètement abasourdie, c'était la première fois qu'on la prenait en flagrant délit et elle n'avait aucune idée du comportement à adopter. Devait-elle fuir? Si elle faisait ça, pourrait-elle revenir ici tranquillement? Et qui était cet homme? Pourquoi était-il entouré d'autant d'autres personnes?

« Je déteste les pouilleuses dans ton genre, tu pensais pouvoir faire les poches de Vincent Dracul? »

Vincent Dracul... pas étonnant que le nom lui dise quelque chose. Vivid déglutit elle avait mal choisi sa cible, très mal. Le prince enleva son manteau et le confia à un de ses hommes puis se saisit de sa canne, de laquelle il sortit une très fine épée. Les yeux de la jeune fille s'arrondirent, il prévoyait de la trancher encore plus que cela? Après tout c'était à prévoir les voleurs ne faisaient pas long feu ici. Vivid se releva et fit face au prince, elle eut une pensée pour son grand-père et songea ironiquement qu'ils mourraient alors à peu près au même moment. Vincent Dracul s'avançait fièrement vers la fillette. Le pauvre homme, il ne sait pas ce qu'est la misère, tout ce que j'ai fait c'est surtout de blesser son orgueil et voilà le prix de l'orgueil de cet homme. La jeune fille n'avait aucune arme mais elle n'allait pas fuir. Son adversaire semblait vouloir engager un combat singulier, ou alors vouloir lui donner une leçon mais en tout cas il était seul à s'engager vers elle ; ses hommes de main restaient en retrait. La fillette eut certainement une soudaine montée d’adrénaline car elle cracha par terre et regarda ensuite Vincent Dracul droit dans les yeux. Le 'combat' débuta alors. L'homme essayait d'asséner des coups à la fillette qui se défilait en pirouettes. Le jeu dura quelques minutes puis le prince commença à s'énerver sérieusement redoublant de coups. Il finit par blesser Vivid à la joue droite. Celle-ci s'essuya d'un revers de manche et serra les dents.

« Tu es bien agile pour un petit rat, mais ne t'en fais pas, je ne te raterai pas au prochain coup! »

La fillette eut un rictus, il parlait beaucoup mais finalement il n'était peut-être pas si terrible. Le prince allait reprendre son assaut lorsque l'un de ses hommes l'interrompit pour lui chuchoter quelque chose à l'oreille. Celui-ci grimaça.

« Hm. C'est vrai j'avais oublié que je devais faire ça. Je n'ai pas plus de temps à perdre pour le moment. »

Il jeta un oeil sur Vivid puis rangea son épée et repris son manteau.

« Emmenez-la avec nous. »

Sans qu'elle ait eut le temps de protester, Vivid fut encerclée par plusieurs hommes et malgré ses tentatives de fuite, ils l’emmenèrent. La fillette finit par reprendre son calme après s'être longuement agitée. Le prince n'avait pas donné l'ordre de lui faire du mal, elle ne fut donc pas blessée. Elle voyagea avec les hommes de main du prince toute la journée sans comprendre ce qui lui arrivait. L'adrénaline étant retombée elle n'osait pas poser de questions. De plus chacunes de ses tentatives pour parler furent brusquement stoppées. A la fin de la journée, la petite 'troupe' du prince arriva à ce qu'il semblait être la demeure des Dracul. On ordonna à Vivid de rester tranquille dans une sorte de cachot. La jeune fille y passa sans doute quelques heures avant qu'on vienne la chercher. Elle fut alors amené devant Vincent Dracul et un de ses conseillers. La peur tiraillait le ventre de la fillette, elle n'avait pas peur de mourir mais elle ne voulait pas être maltraitée ou violentée or le regard des deux hommes ne semblait pas augurer de bonnes choses.

« J'ai beaucoup réfléchit depuis ce matin, petite effrontée. », le prince avait pris la parole. « Enfin il faut dire que mon conseiller ici présent, sans doute dans un élan de bonté, a eu une idée pour toi. » Il marqua un temps de pause comme pour laisser l'opportunité à la fillette de dire quelque chose. Néanmoins celle ci ne dit rien et attendait cette fameuse idée. «Tu es très agile cela ne fait aucun doute. De plus tu es petite et discrète, personne ne se méfie de toi, j'ai d'ailleurs failli en faire les frais. Il se trouve que tu pourrais nous servir, nous les Dracul. Voler pour survivre est peu honorable vois-tu, je te propose mieux... » Vincent Dracul s'approcha de Vivid et poursuivit : « Vois-tu nous les Dracul avons quelques... ennemis. Nous avons parfois besoin de leur rappeler qui fait la loi ici mais nous avons horreur de nous salir les mains. C'est pour cela que nous faisons appel à d'autres pour faire notre travail. » Un large sourire prit place sur le visage du prince. « De toute manière je ne te laisse en réalité pas trop le choix, tu travailleras pour nous si tu tiens à ta vie. C'est le prix à payer pour que je t'épargne. Si tu t'avises de nous faire faux bond sache que je te tuerai personnellement. »

La demoiselle voulut ouvrir la bouche pour parler de son grand-père, dire qu'elle ne pouvait pas le laisser seul mais elle n'en eut pas le temps.

« Tu me plaisais beaucoup jusque là avec la bouche fermée, continue s'il-te-plaît. »


Les premiers jours furent terribles, Vivid ne faisait que penser à son grand-père et cherchait en vain un moyen de s'enfuir. Quand elle réalisa que même si elle partait, elle ne saurait jamais retourner chez elle d'ici, elle abandonna et se mit à prier le ciel que son grand-père s'en remette. Mais elle savait au fond d'elle que c'était impossible et qu'elle 'était désormais totalement seule. Pendant deux ans Vivid fut donc chargée d'une grande partie du sale boulot des Dracul, c'était vrai personne ne se méfiait d'elle. Elle était présentée comme une domestique, une lointaine nièce, peu importe elle passait toujours inaperçue. Qu'on lui confie un vol ou un assassinat, elle réalisait toujours sa mission. Elle n'était pas dévouée aux Dracul mais bien le jouet personnel de Vincent Dracul. Celui-ci ne lui parlait pratiquement jamais sauf pour lui donner des ordres, la situation ne s'empira pas mais ne s'améliora pas non plus au fil des deux ans. L'homme n'eut jamais d'attention pour elle et Vivid n'eut jamais non plus d'affection pour l'homme. Elle était obligée de rester la plupart du temps dans son bureau. Comme elle était son jouet elle ne devait pas voir de trop de gens. Une arme comme ça devait rester cachée pour éviter les rumeurs ou les espions. Vivid était donc vraiment seule, elle n'avait aucun ami, ne connaissait pas les domestiques, pas les autres Dracul. Les rares personnes qu'elle cotoyait étaient les victimes de ses forfaits et ne vivaient souvent pas pour en parler. Cependant cette routine-ci prit également fin lorsque la femme de Vincent Dracul se montra plus maligne que lui. Celle-ci le fit assassiner par son fils. Vivid n'assista pas à la scène mais elle comprit très vite ce qu'il s'était passé lorsque le jeune Dracul fit un jour son entrée dans le bureau de son père, un lieu auquel il n'avait alors pas accès avant.
Rapidement Ruxandra Dracul se rendit compte de l'existence de la fillette. Elle mit un peu plus de temps à comprendre qui elle était et à quoi elle avait pu servir. Néanmoins Vivid comprit beaucoup plus vite la situation et se rendit bien compte qu'elle avait intérêt à fuir cette femme si elle voulait survivre. Avoir servi le mari de si près, Vivid savait certainement beaucoup de choses nuisibles à la famille. Elle n'attendit cette fois pas que l'on lui dise et fuit la résidence des Dracul sans demander son reste.


Vivid n'avait alors que 16 ans, et elle se retrouvait de nouveau sans rien à faire et nul moyen honnête de gagner sa vie. La jeune fille ne savait pas non plus où aller, elle marcha alors droit devant elle jusqu'à atteindre un petit village. Là-bas, ses mauvaises habitudes la reprirent et elle ne trouva rien de mieux que de se servir dans les poches des gens afin de trouver de quoi se payer quelques nuits d'auberge et à manger. Vivid ne connaissait pas le village où elle avait atterrit. A vrai dire elle n'avait pas vraiment quitté sa campagne jusqu'à l'incident avec Vincent Dracul et elle avait été un peu trimbalée ensuite mais sans vraiment avoir le temps de prendre ses marques. La jeune femme essaya de se renseigner sur son ancien village. Elle finit par obtenir des informations mais apparemment elle n'était pas si proche de celui-ci. A force des vols, de marche elle finit néanmoins par réussir à y retourner. Comme prévu, son grand-père était décédé depuis belle lurette, elle ne trouva néanmoins pas de tombe portant le nom du vieillard. Apparemment personne n'avait su qu'il était mort et ses restes avaient pourris dans la forge pendant quelques jours avant que quelqu'un ne s'en aperçoive. Le cadavre avait ensuite été brûlé pour faire disparaître l'odeur infecte. Lorsque Vivid avait appris la nouvelle, elle avait été infiniment triste pendant quelques jours, puis elle avait été prise d'une crise de folie. Elle était rentrée dans une rage folle. Elle ne savait plus quoi faire, la seule chose que le vieillard n'ait jamais fait c'était d'être honnête et c'était ainsi qu'on traitait les honnêtes gens dans ce pays? C'était une bien triste réalité qui lui avait été offerte depuis quelques années. Elle n'avait jamais ressenti de scrupules à faire son travail chez les Dracul, après tout c'était ses victimes ou elle. Et pourquoi s'en faire pour des inconnus alors que personne ne l'avait aidé quand elle était en peine? Mais désormais elle ressentait de terribles remords et regrets. Si elle n'avait pas volé, peut-être qu'elle aurait pu trouver un autre moyen de sauver son grand-père? Et si elle s'était enfui de chez les Dracul? Si elle avait été honnête peut-être que le ciel aurait entendu ses prières... La demoiselle décida qu'à partir de ce jour elle essayerait de se reprendre en main. Elle commença d'abord par changer de village, elle commençait à connaitre un peu mieux la région. Puis elle décida de se poser et chercha un travail. Tout ce qu'elle obtint fut un poste de bonniche dans une boutique.


A partir de là, une 'nouvelle vie' commença. La boutique était tenue par une femme beaucoup plus âgée proche de la cinquantaine. Beaucoup de clients étaient réguliers et Vivid s'engageait alors dans une vie où elle noua des relations. Certes c'était une bonniche et elle ne rencontra ni l'homme de sa vie ni de grands amis mais elle avait désormais quelques connaissances. La jeune demoiselle resta au service dans la boutique jusqu'à ses 19 ans. Elle avait déjà entendu beaucoup de choses dans la boutique et parfois au dehors. Elle avait entendu parlé des différentes familles qui se faisaient la guerre pour la Roumanie. La pauvre étant encore un peu naïve par moment ne comprenait toujours pas comment une seule famille pouvait ainsi diriger tout un pays. C'est vrai, elle avait eu l'occasion de constater à quelle point la vie était fragile, une famille cela semble bien peu. De plus pour avoir servi la famille Dracul elle avait également constaté que les membres de la dite famille ne se faisait pas de cadeaux entre eux. A cette période-là, les idées révolutionnaires de Vivid commencèrent à se mettre en place, elles n'étaient encore qu'à l'état de brouillon et la jeune fille n'aurait jamais pensé à les appeler 'révolutionnaires' mais c'était un début!

L'année des ses 19 ans, Vivid décida de s'émanciper un peu. Elle était nourrie et logée à la boutique mais ne gagnait pas d'argent pour elle. Elle décida alors de chercher quelque chose de nouveau et fut engagée comme serveuse dans un bar. A partir de ce moment, le caractère de Vivid commença à s'affirmer ainsi que ses idées, elle entendait beaucoup plus de personnes distinctes parler. Le bar était vraiment l'endroit idéal pour échanger. Elle surprit plusieurs fois des conversations de personnes qui évoquait une révolution, ils étaient discrets et peu nombreux mais Vivid avait cru comprendre que certains partageaient ses idées d'un gouvernement dirigé par le peuple. La jeune fille chercha à en savoir plus et demandait des informations très prudemment au compte goutte et à de différentes personnes. Elle finit par apprendre que les révolutionnaires avait comme couverture le Cirque. Certains artistes de cirques étaient en effet des révolutionnaires, c'est ce que la rumeur disait. Mais lesquels? Ils y avaient beaucoup d'artistes ambulants et de cirques se succédant... Vivid se fit la promesse de retrouver le cirque auquel appartenaient les révolutionnaires.

Un soir par chance elle surprit deux hommes en train d'échanger des idées révolutionnaires, elle franchit le pas lorsqu'elle crut comprendre qu'ils savaient où trouver le meneur du groupe de rebelles. Ce ne fut pas facile de convaincre ses deux hommes qu'elle était sincèrement intéressée et pas une espionne ou quelque chose du genre. Après de nombreux efforts, elle finit par obtenir ce qu'elle voulait, elle serré menée à un rassemblement de révolutionnaires. On ne lui avait pas menti, les révolutionnaires avaient quasiment tous une position au sein du cirque. Elle appris à ce moment là que la révolution n'en était qu'à son début et que les groupes étaient encore petits. De plus il existait quatre groupes, chacun localisé dans une région stratégique de la Roumanie afin d'espionner les grandes familles. Vivid fit la connaissance du chef des rebelles sur le territoire des Dracul, il s'appelait Adrian et était dompteur de tigres au sein du cirque. La demoiselle désormais âgée de 20 ans supplia Adrian de le laisser les rejoindre. Néanmoins on ne rejoignait pas les rebelles comme ça sur un coup de tête, la fillete du donc s'y reprendre à plusieurs fois, harceler des semaines durant le dompteur de tigres avant que celui-ci n'accepte. Elle fut d'office mise à la place d'acrobates car le cirque en manquait.

Quelques années s'écoulèrent ainsi, les rebelles menaient de petites opérations contre les Dracul visant à réduire leur fortune ou leur nombre d'hommes. Ils s'agrandissaient petit à petit, se créant une véritable réputation mais restant durs à atteindre. Vivid s'impliquait corps et âme dans la rébellion. Elle qui n'avait plus de famille trouva sa famille dans la rébellion. Elle voyait en Adrian un véritable membre de sa famille. Elle devint son bras droit et l'accompagnait dans la plupart des missions. L'homme était beaucoup plus âgé qu'elle, environ 40 ans mais elle ne pouvait s'empêcher de ressentir une sorte d'attirance pour lui. Une relation un peu étrange s'installa alors entre eux. Ils étaient plus qu'amis mais n'étaient pas amants. Ils partageaient toutes leurs idées, passaient des nuits entières à élaborer des décrets pour la future démocratie... Vivid pensait avoir trouvé le pourquoi à son existence. Elle souhaitait de tout coeur la victoire des forces rebelles. Adrian s'attachant à elle décida de lui confier des missions moins dangereuses et l'assigna à la formation des nouvelles recrues pendant un temps. Lui continuait des mener des missions plus importantes. Ce fonctionnement ne plaisait pas du tout à Vivid, d'abord car elle était inquiète pour son compagnon et ensuite parce qu'elle avait l'habitude et aucune peur du danger. Vivid n'avait jamais osé parler de sa période de service au sein des Dracul à Adrian ; elle ne savait pas comment il réagirait car il vouait une haine sans borne à cette famille et aurait surement été répudié par la lâcheté et le manque d'esprit dont elle avait fait preuve à l'époque. La jeune fille y repensait souvent, elle n'avait alors qu'une quinzaine d'années à l'époque mais elle aurait pu faire beaucoup de dégâts au sein des Dracul. L'idée ne lui avait pas effleuré l'esprit à l'époque et elle regrettait désormais. C'était son grand secret et elle ne savait pas si elle pourrait en parler un jour. Néanmoins Adrian et elle ne faisait que se rapprocher au fil des années et lui se montrait de plus en plus intime. Il semblait lui confier tous les détails de son existence tandis que Vivid se montrait très réservée. Un soir elle décida de lui en parler. Ce qui devait arriver, arriva. Adrian ne fit pas preuve de beaucoup de compréhension et s'emporta, furieux que Vivid ne lui en ait pas parlé avant.

« Tu aurais pu nous aider! Tu dois connaître leur demeure par coeur, non? Mais bon dieu à quoi tu penses Vivid?! »

Le chef des rebelles ne voulut rien entendre quant au fait que Vivid ne connaissait que le bureau du père de famille ; il n'écouta pas le récit de Vivid et lui demanda de ne plus lui adresser la parole. La jeune fille essaya de faire entendre raison à Adrian mais lorsque celui-ci se montra violent, elle se fâcha à son tour et, blessée, décida de ne plus lui parler. Elle fut un temps déboussolée car en refusant de parler ou de voir Adrian, faire partie de la rébellion était difficile. Mais Vivid était orgueilleuse et se sentait trahie par l'homme. Celui qu'elle avait pensé si intelligent, si intéressant se révélait d'une étroitesse d'esprit énorme. La jeune femme commença à psychoter et lorsqu'Adrian voulut s'excuser elle se contenta de lui rire au nez.

Malheureusement pour elle, si elle pensait avoir le temps de le voir revenir essayer encore ou d'aller elle s'excuser aussi elle n'en eut pas le temps. Adrian fut effectivement attrapé puis tué par des hommes de main des Dracul. La nouvelle laissa la jeune femme sans vie pendant quelques semaines. La rébellion prit un sacré coup avec la disparition du leader, beaucoup ne savaient plus quoi faire. Certains proposèrent de choisir un autre leader mais rapidement cette proposition créa plus de tensions qu'elle n'en apaisa. Vivid qui aurait du s'imposer immédiatement comme leader, n'arriva pas à faire son deuil. Elle regrettait amèrement son attitude et se sentait responsable de la mort d'Adrian. Il lui fallu un peu de temps pour se remettre d'aplomb mais la jeune femme de 23 ans était plus solide que la plupart des demoiselles de son âge et revint en grande pompe. Elle fit preuve de beaucoup de force de caractère et d'attention envers tous les rebelles. Elle réussit à mettre tout le monde d'accord sur les nouveaux objectifs des rebelles et s'imposa comme leader. Les débuts furent difficiles, Adrian lui manquait et elle doutait parfois de ses capacités mais Vivid apprit à se faire confiance.


Désormais la demoiselle dirige les révolutionnaires sur le territoire des Dracul depuis deux ans et compte bien mettre un terme à cette histoire de territoires et de gueguerre entre familles.


♦Vous♦

Comment avez vous trouvé le forum? Par les gentils fondateurs, j'ai amené un peu d'aide et du potentiel de trollage en plus 8D
Votre activité? Super active, je passe plusieurs fois par jours, y'a pas de souci pour me joindre. Juste parfois j'ai pleins d'examens dans une même période donc je RP moins :3
Quelque chose à ajouter? I LOVE YOUUUUU ALL \o/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corneliu Dracul

avatar



Messages : 151
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Vivid~ The rebel's queen   Jeu 19 Juil - 20:55

Et bien et bien, quelques fautes par-ci par-là, un manque de synonyme par endroit... Mais à part ça je pense n'avoir rien à redire, ta fiche respecte les trames du prédéfinis.

Donc je te dis CONGRATULATION \o/ Tu rejoins le gang des validés .o/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Vivid~ The rebel's queen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arielle Queen, des années plus tard...
» lee ◊ don't be a drag, just be a queen
» Barbie Fashion Queen contre Barbie Geek [Swann et quelques moldus]
» Queen's Academy
» [RP] Baptême de Queen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Romania ::  :: Présentation :: Validées-